Jean de Forges dit Pierre Parny

Jean de Forges, écuyer, est né le 21 février 1681 au Blanc (Indre). Il est le fils de Charles de Forges, écuyer, Sr de Blanzay, et de Benoîte Rat des Touches.

Suite à plusieurs différents avec sa famille et à un duel (il aurait été enfermé à Bourges d’où il se serait échappé), il s’enfuit, change de nom et devient Pierre Parny (ou Parni). Il se dit boulanger et ses bonnes manières le font remarquer par le Gouverneur Jacques de la Cour de La Solais (ou Saulaye ou Saulaie) dont il devient le domestique. Jacques de La Cour est nommé gouverneur de l’Isle Bourbon. Il embarque avec sa femme et son domestique à bord de la frégate « Le Marchand des Indes ». Ils quittent Lorient le 14 avril 1698 et arrive à Bourbon en septembre 1698.

Il décide de s’installer sur l’île et se fait agriculteur. Il défricha un domaine dont il devient propriétaire. Il se consacra également à l’élevage de bétail à l’Ermitage et il possède également un terrain à la Montagne au-dessus de Saint-Paul.

Il se marie le 20 avril 1701 avec Barbe Mussard (1685-1721) avec laquelle il aura 7 enfants :

  • Barbe (1703-1704),
  • Pierre (1704-1729),
  • Marie (1706-1768),
  • Jacques (1708-1729),
  • Barbe (1710-1802),
  • Geneviève (1714-1724).
  • Paul (1717-1782) qui épousera Marie Geneviève de Lanux,

Sa femme, Barbe Mussard, décède en 1721. Il partage avec ses enfants la succession de celle-ci le 15 février 1723. Il se remarie le 6 février 1723 avec Jeanne Le Maire. Il n’y a aucun enfant connu issu de ce mariage.

Il sera plusieurs fois conseiller au Conseil Supérieur de l’Isle Bourbon.

Il décède le 7 juin 1729, emporté par l’épidémie de variole qui a déjà emporté deux de ses fils : Pierre et Jacques. En 1729, la variole emportera 1500 personnes à Saint-Paul et 800 à Saint-Denis.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Ce contenu a été publié dans Personnages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire